[ Chronique Livresque ] Les Jours meilleurs – Cecelia Ahern

Hello !

On se retrouve de nouveau pour une chronique livresque (boulimie quand tu nous tiens…), mettant cette fois à l’honneur Cecelia Ahern, connue pour son roman adapté au cinéma, Ps : I Love You. C’était la première fois que je découvrais la plume de cette autrice et je dois avouer avoir été conquise.

La lecture de ce roman « romance / feel good » de 382 pages a glissé tout seul sous mes yeux. Une lecture qui vous embarque dès les premières lignes et vous donne réellement l’envie de découvrir, avec la protagoniste principale, Kitty, les histoires des gens qu’elle va croiser et qui vont marquer sa propre histoire.

À force de traquer le scoop et de dévoiler la vie privée des gens dans les colonnes de la presse à scandale, Kitty est dans l’impasse. Sa carrière de journaliste piétine, et ses frasques lui valent une réputation désastreuse. Tout s’effondre quand elle apprend que Constance, la femme qui lui a tout appris, vit ses derniers instants. Elle se rend à son chevet et lui demande quelle histoire elle a toujours rêvé d’écrire. Mais la réponse arrive trop tard, sous la forme d’une liste de cent noms, sans aucune explication. Bien décidée à percer le mystère, Kitty tente de comprendre ce qui relie entre eux ces inconnus. En allant à leur rencontre, elle va découvrir des aspects pour le moins inattendus de la vie de Constance et peut-être même trouver un sens à la sienne.

Nous nous retrouvons donc embarqués dans une quête auprès de Kitty pour comprendre qui sont ces 100 personnes et quel peut être le lien qui les unissaient à Constance mais également quel est le fil conducteur permettant de les relier les uns aux autres.

La lecture se fait très rapidement car on finit par s’attacher aux personnages que l’on découvre aux fils des pages, avec leurs histoires touchantes, parfois bouleversantes et qui semblent de prime abord n’avoir aucun lien. Et pourtant…

Le seul petit bémol que je pourrais reprocher à cette histoire c’est la romance de fond qui accompagne Kitty, le personnage principal. À plusieurs reprises dans le roman, cette dernière va se retrouver du jour au lendemain éprise de différents hommes et j’ai trouvé ça maladroit et pas toujours utile. J’ai pas vraiment adhéré à ce pan de l’histoire qui donne l’image d’une femme très naïve et immature sentimentalement, même si la chute est jolie et s’inscrit bien dans l’histoire.

Néanmoins, ces romances maladroites n’entachent pas pour autant l’histoire de fond du roman que j’ai parallèlement beaucoup beaucoup aimé et qui est parvenue à me tirer une larme. Ce n’est pas un coup de cœur mais l’histoire est réellement touchante, simple et belle et donne une bouffée d’espoir face aux erreurs que l’on peut commettre, face à ces secrets que nous gardons enfouis, face à l’humanité. C’est une histoire qui prône le pardon, la tolérance, l’amour.

Je vous recommande vivement cette lecture toute douce en cette période de fêtes et de renouveaux !

Belle journée ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s