[ Chronique Livresque ] L’appel du coucou – Robert Galbraith

Hello tout le monde !

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique livresque qui n’est autre que ma première lecture de Robert Galbraith alias J.K. Rowling dans L’appel du coucou. Et oui vous ne rêvez pas. Pour ceux et celles qui l’ignorerait (tout comme moi il y a encore quelques semaines), J.K. Rowling s’est lancé dans des romans policiers sous un pseudonyme masculin.

Bien loin de son univers fantastique, elle nous embarque dans des enquêtes auprès de Cormoran Strike, un ancien vétéran amputé d’une jambe qui s’est réorienté en tant que détective privé.

Dans ce premier tome, nous découvrons un Cormoran Strike acculé de dettes et dans une situation professionnelle et personnelle désastreuse. En parallèle, une célèbre mannequin, Lula Landry, meurt suite à une chute de son balcon et Cormoran voit débarquer quelques mois plus tard le frère de cette dernière, John Bristow. Pour lui c’est sur, sa sœur ne s’est pas suicidée. En quête de revenus, Cormoran accepte cette enquête sans grande conviction et au fil de ses recherches, se rend compte qu’il y a beaucoup d’incohérences dans la mort de ce mannequin. L’arrivée d’une nouvelle intérimaire, Robin, pourrait bien faire basculer la donne dans ce chantier qu’est la vie de Cormoran, mais pas seulement… Que va-t-il finalement découvrir ?

Ce premier tome de 695 pages aux Éditions Le Livre de Poche a été une très agréable lecture. Il s’agit pour moi d’un premier tome qui permet à J.K. Rowling de mettre le pied à l’étrier dans cet univers policier et nous permet de découvrir les personnages qui nous suivrons dans la suite de cette saga. Toutes les bases sont posées et elle nous narre, en parallèle du lien que nous créons avec ces personnages, une première enquête à base de strass et de paillettes, mais pas que ! Secrets, trahisons et vengeances rythment ce premier opus qui m’a beaucoup plus, malgré la densité de la lecture.

Je n’ai pas avalé ce livre et ça n’a pas été un coup de cœur, à vrai dire j’ai eu le temps d’intégrer plusieurs autres lectures pendant cette lecture mais pour autant je n’ai jamais eu l’envie de l’abandonner car j’ai été parallèlement captivée par l’histoire et très curieuse d’en connaitre la chute. C’est donc pour moi une bonne lecture, qui est complète, certes dense mais très bien construite. Pour les amoureux des romans policiers et de surcroit de J.K. Rowling, vous prendrez autant de plaisir que moi à (re)découvrir la plume de l’autrice.

Elle ne réinvente pas l’univers du Policier mais pour autant elle propose un récit parfaitement réaliste et n’a rien à envier à d’autres auteurs. De plus, pour ceux et celles qui seraient conquis par cette lecture, bonne nouvelle ! Deux autres tomes sont déjà disponibles en version poche et la version anglaise du tome 4 a été récemment publiée. Autant vous dire que Cormoran a de beaux jours devant lui !

J’espère que cette chronique vous aura plu et je vous dis à très vite pour un nouvel article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s