Bilan de mon Road Trip en solitaire en Écosse

Après près de deux mois depuis mon retour, je me sens enfin prête à vous raconter ce road trip en Écosse. Deux mois pour analyser, me remémorer et bien réaliser ce que j’ai vu et vécu. Ce récit est celui d’une nénette anxieuse, manquant cruellement de confiance en elle qui a osé aller au bout de son rêve et de son idée en se lançant, seule, dans un road trip écossais. Je ne pense pas que ce soit la durée du road trip qui conditionne sa réussite. Pour ma part, ces 15 jours ont suffit à insuffler une nouvelle énergie dans ma vie. Je pense que le simple fait de se lancer et de le faire, que ça dure une semaine ou 6 mois, est la plus grande victoire et preuve de force mentale. J’ai osé et j’en suis tellement fière !

Bon, je ne le cache pas, je n’ai fais la maline ni en partant, ni pendant. J’ai quitté mon amoureux à l’aéroport en larmes, inconsolable. Et puis c’est comme son premier jour de rentrée, à un moment il faut lâcher la main de sa maman et se lancer dans le grand bain. Et quelle panique ! Mais avec un peu de recul c’est également grisant, quelle liberté d’être, de vivre, de ressentir (ok, sur le coup vous continuez à pleurer comme une madeleine mais ça fini par se calmer c’est promis !). Mais j’ai lâché sa main et je suis montée dans cet avion m’emmenant loin de lui, loin de nous et à la rencontre de l’inconnu. Et puis finalement c’est pas si simple mais pas non plus si terrible et on réalise alors sa force intérieure et sa capacité d’adaptation. La force est en vous il suffit de vous faire confiance.

Alors non, tous les jours ce n’était pas simple mais j’ai avancé un pieds devant l’autre, j’ai roulé, j’ai été éblouie, j’ai été heureuse. 15 jours seule permet de prendre du recul, remettre de l’ordre dans vos priorités, se recentrer et surtout, s’écouter. Chaque chose faite, chaque choix fait vous est propre. J’ai écouté mes envies, je n’ai fais que ce que je voulais et me sentais capable de faire. J’en ai parfois fait plus, parfois fait moins que désiré mais je me suis écoutée. Si c’était à refaire je n’hésiterais absolument pas tout comme je n’ai aucun regret car je sais que ce qui n’a pas été fait n’est que partie remise. C’est avec un IMMENSE plaisir que je retournerai visiter ce pays magnifique, accompagnée cette fois de mon amoureux pour qu’il puisse voir de ses propres yeux la magie dégagée par ces paysages, ces Highlands et leurs légendes.

C’est un pays dans lequel je ne me suis jamais sentie en danger, je n’ai jamais ressenti de malveillance. Les paysages étaient aussi beaux que ceux que je m’étais imaginés, les craintes quant à la conduite se sont rapidement volatilisés. Bref, je n’en retiens que du positif malgré les jours où le moral était plus fragile, malgré mes peurs irrationnelles et malgré la solitude. J’ai vécu le voyage souhaité et je peux vous dire que je n’étais pas peu fière au bord de ma petite voiture de location à sillonner les single roads en me disant « bah putain chapeau, tu le fais, tu le vis » ! Et c’est là que j’ai compris à quel point nos peurs nous conditionnent et nous paralysent car finalement absolument aucune de mes peurs d’avant départ ne se sont réalisées et je prends conscience aujourd’hui de l’énergie que ça m’a pris d’anticiper 1001 choses totalement hypothétiques. Anticiper du concret c’est bien (réservations, itinéraires, …), cristalliser sur du « et si ? » c’est contre productif ! Le lâcher prise est également une super qualité que vous apprendrez en road trip !

Je ne peux que vous conseillez les filles d’oser croire en vous. Vous êtes bien plus que vous le pensez. Démontez les barrières et les limites que vous vous fixez. N’écoutez que vous et ne laissez jamais quelqu’un penser qu’il vous connait mieux et surtout qu’il sait mieux que vous ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire. Écoutez votre petite voix, partez à l’aventure même s’il ne s’agit que d’un week-end à 1h de chez vous, qui s’en fou ?! L’important c’est la démarche que vous entreprenez par et pour vous-même. Vous en ressortirez grandie, plus confiante, avec une énergie débordante. Et si, comme moi, l’aventure vous effraie, démarrez par des petits trajets, des petits voyages ou des pays safe. Et je ne peux que recommander l’Écosse pour vivre ce voyage initiatique en solitaire.

La vie est belle et courte, vous pouvez vivre avec des remords mais ne vivez pas avec des regrets.

La vie se vit aujourd’hui.

 

Je vous donne rendez-vous prochainement pour une série d’articles détaillants mon itinéraire ! ♥

7 commentaires sur “Bilan de mon Road Trip en solitaire en Écosse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s