[ Chronique Livresque ] Les 4 accords toltèques – Don Miguel Ruiz

Aujourd’hui je vous retrouve pour la présentation d’une de mes lectures lors de mon Road Trip en Écosse. Pour ce voyage, je savais que je n’aurais pas beaucoup de temps pour bouquiner (et pas non plus envie de surcharger mes valises !) c’est pourquoi j’ai privilégié des lectures simples, rapides et efficaces. Et puis, j’avais également en tête de profiter de ce voyage pour dévorer les 3 saisons d’Outlander (oups). J’ai commencé à lire le premier tome l’été dernier et en suis tombée raide dingue ! Je préférais au départ finir les livres avant de regarder la série but… sorry not sorry j’ai craqué ! ♥

Bref, là nous parlons donc d’un classique bien connu de tous (ou presque) : les 4 accords toltèques. Nous sommes sur le champ du développement personnel, et j’avais bien besoin d’une lecture associée à ma démarche de Road Trip en solitaire. Bingo ! Ce livre a été une petite merveille. Rapide à lire, ce livre vous pose des bases pour mieux appréhender le quotidien, les relations humaines et surtout, vous-même.

Comme son nom l’indique, ce livre présente les 4 accords « de conduite » que vous devez « signer » avec vous-même pour vous guider dans la voie de la liberté personnelle, à savoir :

  • Que votre parole soit impeccable

Le premier accord nous permet de prendre conscience que chaque parole est porteuse de messages et peut avoir des incidences positives comme négatives. Une mauvaise parole peut blesser, détruire mais aussi détourner une personne de son « bon » chemin. Nous nous devons d’avoir des paroles non seulement en accord avec qui nous sommes réellement mais surtout non porteuses de jugements et ne projetant pas sur les autres nos propres fêlures et/ou psychoses. Votre parole est du poison émotionnel, prenez le en compte et réfléchissez avant de parler ! Vous avez la possibilité d’impacter la vie d’autrui alors faites-le pour les bonnes raisons, avec les bons mots, et avec la bonne intention.

  • Quoi qu’il arrive, n’en faire jamais une affaire personnelle

La découverte de ce second accord m’a fait un bien fou. En effet, on a rapidement tendance à prendre facilement contre soi à peu près tout et n’importe quoi. Ne pas en faire une affaire personnelle c’est comprendre que des actions à votre encontre ne doivent pas vous atteindre car majoritairement perpétrés par des personnes ne vous connaissant pas et ayant du poison émotionnel (cf. premier accord). N’absorbez pas le prisme de ces actions négatives. Restez maitres et sachez à chaque instant qui vous êtes et détachez-vous du jugement des autres.

  • Ne pas faire de suppositions

Ce troisième accord nous fait réaliser qu’on passe notre vie à se faire, familièrement parlant, « des films ». On passe notre vie à « supposer que … ». Supposer qu’il/elle a dit ou fait telle ou telle action parce que… bref on spécule à longueur de journée et prenons pour argent comptant que notre supposition est forcément vérité. On se complait dans cette vérité inventée. Or, c’est faux. Cet accord nous apprend à ne pas émettre d’hypothèses inutiles mais apprendre à communiquer et à poser les bonnes questions aux bonnes personnes. Mais il faut aussi apprendre que parfois nous n’avons et n’aurons pas toujours les réponses à nos questions et qu’il ne faut pas pour autant partir en chasse aux sorcières pour les obtenir mais simplement accepter ce qui est et lâcher prise.

  • Toujours faire de votre mieux

Enfin, ce dernier accord nous apprends que nous ne sommes pas parfaits. Que le conditionnement et le poison émotionnel dans lequel chaque individu a grandi à ses dépends induit des erreurs, et parfois votre parole ne sera pas impeccable, parfois vous prendrez à cœur certaines choses et réaliserez des suppositions mais l’important et de toujours avoir en tête de faire de votre mieux pour extraire ce poison de votre vie et de vous donner la liberté d’être et de vivre tel que vous êtes réellement.

 

Voilà un petit résumé de ma compréhension de ce livre (à la première lecture). Je ne peux que vous inviter à avoir la curiosité de le lire ne serai-ce qu’une fois. Je pense néanmoins qu’il mérite de prendre du recul et d’être relu encore, et encore.

Grâce à ce livre j’apprends à prendre beaucoup plus de recul sur les choses et me laisser moins submerger par ma sensibilité. J’apprends à vivre en paix avec et à guérir mes maux (et mots !) petit à petit sans chercher inconsciemment à les projeter sur les autres. Soyez vous-même et aimez-vous !

 

La liberté d’être soi est à portée de main, saisissons-la !

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s