[ Chronique Livresque ] After Anna – Alex Lake

Rendez-vous aujourd’hui pour une nouvelle escapade littéraire. La boulimie de lecture est lancée, alors préparez-vous à en voir encore et encore !

Cette fois nous parlons d’un thriller. J’aime alterner les styles littéraires pour ne pas m’en lasser et prendre plaisir à revenir sur un roman « feel good », un roman fantasy, un bon polar… Il est important de savoir diversifier sa palette, c’est comme ça qu’on fait les meilleures découvertes !

Voici le synopsis :

Anna, cinq ans, disparaît à la sortie de l’école. La police n’a aucun indice sur l’identité de son ravisseur, pas la moindre piste sérieuse. La presse s’empare de l’affaire et ne recule devant rien. Ses parents, Julia et Brian, vivent l’épreuve la plus effroyable qui soit. Quand leur petite fille leur est rendue une semaine après l’enlèvement, elle est indemne mais n’a aucun souvenir des jours qui viennent de s’écouler. Et pour Julia, le pire reste à venir.

J’admets que ma première faiblesse lorsque je choisis un livre est sa couverture. J’aime ce qui attire l’œil et donne l’envie de retourner le livre pour en connaitre l’histoire. Et je pense qu’on est tous un peu pareil et que les éditeurs en jouent ! Un titre accrocheur + une belle couverture et un synopsis bien vendeur et le tour est joué !

Dans ce thriller, on voit la descente aux enfers de la mère qui, suite à l’enlèvement de sa fille, est matraquée par les médias. Une coupable idéale ! On y présente assez bien les dérives des médias et leur impact qui peuvent parfois paralyser et empêcher toute personne de se défendre…

Quant à l’histoire, en soi rien d’original pour les connaisseurs de thriller et, même si la lecture se fait très facilement et qu’on rentre très bien dans l’histoire, il manque cet effet « WOUAHOU » lorsque la chute tombe.

C’est néanmoins une lecture que je conseille, on reste sur du thriller calme qui ne vous donnera aucune sueurs froides ! L’histoire reste bien ficelée et nous garde en haleine tout du long sans lassitude et envie d’abréger. Un parfait livre d’été à feuilleter au bord de la piscine !

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. DAGRON dit :

    Tu me le mets au chaud,j’ai hâte !!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s