Les bienfaits de la solitude

J’ai le sentiment que, de nos jours, nous avons de plus en plus de mal à être seul. Société ultra connectée, il n’y a pas une seule journée sans que, d’une façon ou d’une autre, le monde extérieur se manifeste. Réseaux sociaux, presse, informations… se couper du monde l’espace d’une journée est un parcours du combattant. De plus, ne pas échanger avec un autre être humain toute une journée est associé à l’ennui, à l’anormalité. Et pourtant…

Et pourtant vous ne vous connaitrez jamais aussi bien qu’en ayant passé un peu de temps qu’avec vous-même. N’ayez pas peur d’être seul, vous êtes votre meilleure compagnie avant toute autre personne. Si vous ne supportez pas votre propre présence et n’apprenez pas à vous aimez, comment pensez-vous que ça pourrait en être autrement avec les autres ?

Être « trop » entouré ne serait-il pas pour combler un manque, un malaise ? Avoir besoin de l’assentiment des autres n’est que le reflet de sa propre incapacité à s’écouter et se faire confiance. Nous sommes des êtres aimants, nous avons besoin de nous rapprocher et de partager. Mais ne faites pas l’impasse sur vous-même et vos propres désirs. Désirs que vous ne prendrez conscience qu’en ayant pris le temps de réaliser votre introspection.

Combien de gens aujourd’hui vivent sans vraiment être eux-même ? Le plus dramatique est qu’ils n’en ont pas conscience ! Ils vivent et répètent chaque jour les mêmes erreurs, les mêmes gestes, sans se rendre compte qu’ils ne sont pas maitre d’eux-même. Les crises de la quarantaine ou celles qui découlent d’un choc émotionnel (décès, divorce, séparation, …) ne sont finalement pas si étonnantes lorsqu’on y pense. Du jour au lendemain, ces personnes sont forcées de retirer le voile et de faire face à leurs démons.

Que feriez-vous si dans 20 ans vous réalisiez avoir perdu un temps monstre à ne pas prendre le temps d’être vous ?

La vie est tellement courte et en avons, jusqu’à preuve du contraire, qu’une seule. Une seule chance de faire de cette vie, la bonne. Vous ne pourrez jamais avoir de maitrise sur les aléas extérieurs à votre personne, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Mais la traverser avec la conscience de votre propre personne n’est, d’après moi, que le meilleur moyen de surmonter les épreuves qui vous ferons face.

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s