Voyage en Inde #2 et #3 : Mahabalipuram

Pour les deux voyages suivants, nous changeons totalement d’atmosphère et de région. Nous posons nos valises dans un petit village de pêcheurs du sud-est de l’Inde près de Chennai (autrefois Madras).

Au cours du premier voyage en 2008, je suis partie avec seulement mon père, le second en 2010 avec mes deux parents. J’ai adoré ces voyages, malgré qu’on y soit allé dans une démarche plus de « vacances », de tranquillité et de repos que de découverte. Mais ayant pu découvrir le Nord auparavant je n’en ai pas eu de frustration.

Ce premier voyage en 2008 a été très important pour moi car c’était la première fois que je partais avec mon père et plus globalement que je passais un réel moment seule avec lui. Je pense pouvoir le dire aujourd’hui, j’ai énormément appréhendé ce voyage, de peur qu’il s’ennuie avec moi, de peur que ça se passe mal, de peur de découvrir qu’il ne m’appréciait peut être pas… Ce voyage a été important pour moi parce que j’ai découvert, j’ai rencontré mon père. Nous avons pu échanger et nous rapprocher et pour cela, ça restera à jamais l’un de mes plus beaux voyages.

Je disais donc, ce voyage était en réalité un petit village de pêcheur au bord de l’océan indien. Rythmé au quotidien par les départs et arrivées de la mer. Une douce vie… J’ai compris tout de suite que la mentalité des indiens du sud était complètement différente de celle du nord. La vie ici est beaucoup moins agitée, elle est rythmée par l’océan et l’activité des pêcheurs. C’est un petit village qui vit beaucoup de la mer, de l’artisanat. Je m’y suis sentie tel un poisson dans l’eau…

Ces deux voyages ont été l’occasion de visiter une ferme de crocodiles, de faire une allergie au soleil et avoir le visage qui triple de volume (si, si, je ne m’en remet toujours pas !), d’avoir un massage ayurvédique aux huiles chaudes (je vous laisse imaginer le combo avec le visage triplé de volume…), voir ma mère tomber face à une montagne de pastèques, visiter un temple classé monument historique de l’Unesco, voir une tempête tropicale, me faire du henné, … bref que de beaux souvenirs (ou presque) !

L’Inde possède milles facettes, ne vous arrêtez pas à un premier avis, un premier apriori. Il y a tellement de choses à découvrir ! Ce que vous pourriez ne pas aimer ne doit pas vous bloquer dans la découverte de toutes ses beautés et merveilles. La seule façon de savoir si l’Inde peut vous plaire et d’y aller et de le découvrir par vous-même. Alors sortez de votre zone de confort et allez à la conquête de votre Inde à vous !

J’espère que ce carnet de voyage vous aura plu, j’en prévois quelques autres… donc n’hésitez pas à me faire vos retours !

Je vous laisse maintenant avec les photos de ces voyages.

2008

2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s