Voyage en Inde #1 : Rajasthan

Namaste !

Je vous retrouve aujourd’hui pour un article qui me tient particulièrement à cœur : mon premier carnet de voyage sur ce blog et pas n’importe lequel, mais celui qui m’a accompagné toute ma vie : l’Inde.

Pour ceux qui l’ignore, je m’appelle India, j’ai donc depuis la naissance un certain lien malgré moi avec ce pays. Mon père a toujours été un grand passionné de ce pays et de sa culture dans sa globalité. Nous avons tous été éduqués, mes frères et sœurs, dans cet état d’esprit.

Dans ma famille, nous n’avons pas souvent eu l’habitude de voyager gamins. Manque de temps, d’argent et, demandant beaucoup d’organisation pour une si grande smala (7 enfants). Par contre mon père a toujours dit qu’il emmènerait chacun de ses enfants en Inde au moins une fois (ce qui a été le cas sauf l’un de mes frères qui ne souhaitait pas y aller). Pour ma part, j’ai eu la chance immense d’y aller, non pas une, non pas deux mais bien trois fois !

Je viens aujourd’hui vous raconter, en trois temps, ces magnifiques voyages et faire un petit bilan de ce pays avec quelques années de recul. Ces voyages ont eu respectivement lieu en 2007, 2008 et 2010. Vous me pardonnerez donc si mes souvenirs ne sont plus aussi précis !

Voyage 2007Rajasthan

Ce premier voyage a eu lieu il y a maintenant plus de 10 ans ! Déjà… mon Dieu ça parait fou rien que d’y penser. J’avais donc 15 ans à ce moment-là. J’avais 15 ans et je démarrais ma petite crise d’adolescence avec un comportement parfois assez borderline. Je n’ai jamais été trop une ado à problèmes (maman, si j’ai tort, ne te manifeste pas !!) par contre je n’ai pas toujours eu les bonnes fréquentations.

Bref, ce voyage était le tout premier à vrai dire en dehors du territoire français. La petite brestoise qui sort de sa zone de confort pas tellement prête au choc culturel qui l’attendait. Le voyage fut relativement long : Brest – Paris – Bahrein – New Delhi (environ une journée au total entre le train, l’avion, l’attente à l’aéroport… une vraie purge !). Pour ce premier voyage, j’étais accompagnée de mon père et de deux de mes sœurs. J’étais la seule a n’avoir jamais mis les pieds en Inde. J’étais la seule en terrain inconnu.

Lorsque nous sommes arrivés à New Delhi j’ai été saisie par l’étouffement de cette ville. Tous ces bruits, ces odeurs, ces « agressions » extérieures. La sortie de l’aéroport vous met directement dans le bain ! De plus, trois filles avec un homme n’était pas perçu de la même façon que nous, occidentaux, pouvons l’entendre. Je me sentais énormément observée voir épiée. Il m’a fallu un peu de temps pour m’adapter à ces premières minutes assez angoissantes. Sans parler de la conduite des indiens… armez-vous de courage !

Pour la petite blague je me souviens encore de ma tenue de petite brestoise (qui se croyait branchée à l’époque !) avec mes ballerines, mon pantalon satiné et mes sautoirs. Comme si j’avais quelque chose à prouver, comme chez moi en France. J’en ris aujourd’hui, mais à l’époque c’était mes sœurs qui se moquaient et je n’ai pas réussi tout de suite à me détacher de ce carcan.

Bref, pour revenir à quelque chose de plus sérieux, ces premières minutes ont été particulièrement affreuses pour moi et j’aurais donné absolument tout pour repartir aussitôt dans l’avion et rentrer en France. J’ai été frappée par la pauvreté, l’insalubrité et surtout la maladie. J’ai vu pour la première fois des lépreux, partout, tout le temps. Je me suis prise à ce moment-là la plus grosse claque qu’il m’ait été donné d’avoir de toute ma vie.

Je me suis effondrée sur tout le trajet nous menant à notre hôtel. Je pense que j’avais conscience d’arriver dans un pays drastiquement différent culturellement et je m’attendais à me confronter à un pays pauvre mais le voir concrètement change totalement les perspectives. J’ai changé à partir de jour-là et je pense qu’une grande partie de qui je suis aujourd’hui découle de ces images gravées à jamais dans ma tête. Ce sont des images qui permettent de relativiser aujourd’hui un grand nombre de choses.

Je me suis souvent par la suite posée la question si je n’y étais pas allée un peu trop jeune. Mais j’en ai conclu qu’au contraire, y aller plus tard n’aurait pas eu le même impact. Je n’y aurais pas été plus insensible mais j’aurais peut être su prendre les choses avec plus de recul qu’à cet âge.

Bref, revenons à ce carnet de voyage et un peu moins à ma sensibilité. Pour ce périple d’une dizaine de jours, nous avons décidé (sur place, oui oui chez nous on est des fifous) de faire un road trip dans le Rajasthan. Pour cela, nous sommes passés par une compagnie locale (je ne me souviens plus du nom !) mais surtout avec un guide absolument génial : Ajay.

Pendant cette dizaine de jours nous avons parcouru le Rajasthan de long en large pour visiter des monuments et des paysages plus beaux les uns que les autres. J’en garde de superbes souvenirs. Nous avons visité des monuments, des temples, nous avons gravis (essayé en tout cas) des montagnes, rencontré des singes, des éléphants, des vaches (sacrées), bref c’était superbe. Ce que j’ai préféré étant les grandes étendues de terres à perte de vue, et surtout le fait de m’éloigner un maximum des villes.

Le souvenir le plus mémorable restera à jamais d’avoir eu cette chance infinie de voir le Taj Mahal à Agra. J’ai compris ce jour-là le privilège que j’avais d’être en ce lieu. Je ne peux que vous conseiller d’y aller au moins une fois avant de mourir (ou plus gaiement, une fois dans votre vie). L’Inde vous grandit ! On se sent rapidement tout petit en Inde et on comprend que notre présence dans ce monde est infinitésimale.

Malheureusement, mémoire de poisson et de vieille oblige, je ne me souviens plus du nom de toutes les villes que nous avons visité mais je vous laisse avec quelques photos pour que vous puissiez découvrir par vous-même ce pays plein de contrastes.

Je réalise aujourd’hui la chance privilégiée que j’ai eu de faire ce voyage tant d’un point de vue personnel qu’humain. Il y aurait tellement plus de choses que je pourrais vous raconter mais pourriez-vous seulement le comprendre et le ressentir sans l’avoir vécu ?

Et vous, avez-vous déjà visité l’Inde ?

Rendez-vous bientôt pour le deuxième voyage en Inde.

Un commentaire sur “Voyage en Inde #1 : Rajasthan

  1. je comprends très bien ce ressenti que je partage !! malgrè les difficultés l’Inde vaut effectivement la peine de s’y confronter , à chacun d’en ressortir ce qu’il mérite…. bisous India !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s