Parce que c’est toi

Parce qu’un jour, toutes les barrières tombent. Un jour, on ne veut plus jouer aux faux-semblants et porter de masque. L’évidence prend le dessus sur toutes nos peurs, tous nos doutes et nous enveloppe d’une douce euphorie.

Tu es entré dans ma vie sans le vouloir et sans que je le veuille. Il nous a suffit que d’un seul regard pour savoir… Mais la vie ne laisse pas toujours la chance à l’innocence et à la rareté de ces instants.

Cœur écorché, j’ai préféré le nier. Parce que c’était plus simple que d’admettre cette évidence qui était trop douloureuse. Ça impliquait de refaire confiance à quelqu’un et d’ouvrir mon cœur. Je ne le souhaitais pas.

J’ai mis du temps à te laisser entrer dans ma vie. Un an à trouver tous les moyens et les prétextes pour te repousser toujours plus fort et toujours plus loin. J’ai pris le risque de te perdre, j’ai pris le risque de ne jamais vivre ce que l’on vit aujourd’hui.

Un an à être malheureuse en te sachant l’être aussi. Un an à penser que tu ne reviendrais jamais, que cette chance m’était passée sous le nez. Un an à imaginer ce qu’aurait pu être notre vie, notre couple. Et un an, c’est long.

Mais je ne regrette rien. Parce que sans ça, je pense que nous n’aurions jamais été aussi forts qu’aujourd’hui. Avoir tant désiré quelque chose, croire l’avoir perdu et finalement se retrouver, à jamais.

J’ai toujours cru en une forme de destin, que chaque chose n’arrive pas par hasard, qu’on suit une ligne tracée d’avance. Je crois néanmoins que même si l’issue est la même, le chemin y arrivant est la conséquence de nos choix et de nos actes.

Nous sommes fait l’un pour l’autre, et peu importe les embûches, les doutes, nous nous sommes retrouvés et toujours nous nous retrouverons, quoi qu’il arrive. Parce que c’est toi. Parce que c’est nous.

Parce que chaque jour je tombe un peu plus amoureuse de toi. Chaque jour tu réveilles en moi des choses que je ne connaissais pas. Tu me remplis de ton amour, me nourris de ta bienveillance, me protège et je ne parviens plus à me passer de toi.

Tu as su trouver ta place dans ma vie, mon quotidien, mon cœur. Une place que je ne me pensais pas capable de te donner et pourtant, tu es là et tout se fait si naturellement comme si nous avions toujours été ensemble.

Tu es le parfait de mon imparfait.

À nous deux on peut tout construire. Et je t’écris ces quelques mots pour que tu saches à quel point je t’ai désiré, à quel point je t’ai rêvé et à quel point je remercie la vie de t’avoir mis sur mon chemin.

Tu n’es peut être pas ma première histoire d’amour mais tu en es la plus belle, la plus vraie. Et le plus fou dans tout ça, c’est cette sérénité qui prend vie petit à petit en moi de savoir avec certitude que je t’ai trouvé : l’homme de ma vie.

Un jour, quelqu’un va arriver dans votre vie et vous comprendrez alors pourquoi ça n’a jamais marché avec les autres.

 

2 commentaires sur “Parce que c’est toi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s